Les temps sont durs

Posted October 16

Jour: 37

Distance parcourue: 5,831 km (3,623 miles) 

Sujets trouvés: 10

Enfin, après un mois sans repos, Moreno et moi avons un moment pour souffler ici, à Phuket, en Thaïlande. Mais au lieu de la plage relaxante à laquelle nous nous attendions, nous avons trouvé maladie, blessure et la dernière pointe de la mousson thaïlandaise. 

Nous sommes arrivés au beau milieu du Festival des neuf empereurs. Aussi connu sous le nom du Festival végétarien, il s’agit d’une célébration qui se fait moins remarquer pour sa cuisine que pour les centaines de médium spirituels qui contactent les divinités et endurent des douleurs de multiples et créatives manières. 

Pendant neuf jours très intenses, les médium marchent sur des charbons ardents, baignent dans de l’huile chaude, grimpent des échelles de lames, se flagellent avec des couteaux et des haches, font exploser des pétards contre leur peau nue, et percent leur visage de mille manières, avec milles objets différents. 


En 2009 - ou 2552, selon le calendrier local – je vivais ici, à Phuket, gérant d’un magasin de vêtements sportifs, expérimentant avec la photographie de mode. Au Festival des neuf empereurs d’il y a cinq ans, j’ai pris en photo cet homme, aux joues percées par des tiges de métal. Nous sommes revenus pour le trouver, et pour tenter de comprendre les croyances qui donnent lieu à ces festivités.  

Cela fait six jours depuis que nous sommes arrivés ici. Le festival est terminé depuis longtemps, et nous n’avons toujours pas trouvé notre homme. Comme d’habitude, on nous a servi des histoires qui se contredisent. Certains disent qu’il est du coin et qu’il a fréquanté des temples et contacté des divinités pendant le festival. D’autres affirment qu’il est d’une autre région de la Thaïlande, et qu’il n’avait pas les ressources nécessaires pour participer au festival cette année. Son nom pourrait ou non être Tay. 

Chaque année des dizaines sont blessés, ou même tués, par la vaste quantité d’explosifs détonnés dans les rues et les temples durant le festival. Cette année, j’ai passé très près de perdre un œil lorsque j’ai été frappé au visage par un projectile.  

Nous allons prendre quelques jours pour reprendre des forces et formater une série de court-métrages sur notre recherche que nous allons mettre en ligne. Puis, nous commencerons un autre mois de folie en Birmanie.

Partagez, parlez de nous à vos amis!

Share on Facebook
Souscrire

Jellybaby